FANDOM




Aaron Wess est un jeune soigneur du Parc recruté il y a peu. Il travaillait auparavant dans un zoo de renomée et c'est son attachement et son dévouement pour les bêtes qui l'ont conduit à travailler pour InGen.

Connor-temple

Aaron Wess à son embauche pour le Jurassic Park

Nom de naissance

Aaron "Lucky" Wess
Naissance 12 Janvier 1991 ( 22 ans)
Nationalité Américaine
Métier

Soigneur

Description physique


Le physique. C'est sûrement la première chose que les gens du peuple en remarquent, observent et examinent chez une personne. Chez certaines personnes, cette première impression est définitive, et peut même faire juger une personne.. ce qui n'a jamais véritablement avantagé notre jeune soigneur puisque....Enfin quand on le regarde.... Bref, vous voyez ce que je veux dire...  Physiquement parlant, notre jeune Lucky est ce que l'on pourrait appeler une "petite carrure". Mesurant un mètre soixante-quize pour un poids d'environ soixante kilos, il n'a aucune des qualités qui font qu'on le remarque et que l'on pense à lui pour être l'homme de la situation. Il est d'ailleurs au contraire sous-estimé, ce que sa mère n'oublie jamais de lui rappeler..  Avec sa mâchoire étroite, sa petite tête ronde et des cheveux sombres, Lucky fait beaucoup plus jeune que son âge. Ce n'est pas faute d'essayer de ressembler à un homme viril et confiant en lui, mais le résultat est toujours.. décevant, voir comique. Normal, quand on sait que sa passion pour les animaux l'oblige à porter des tenues de travail en tout temps, toute heures, n'importe quand et n'importe où. C'est sa marque de fabrique quoi.  Maladroit, même un peu trop, il se fait aussi remarquer à chacun de ses gestes sans réellement le vouloir. D'ailleurs, pour le reconnaître dans la rue, rien de plus simple. Si vous voyez une sorte de chose ressemblant étrangement à un humain habillé comme un échappé de prison, se déplaçant d'une manière plus qu'étrange étrange en titillant sur ses deux jambes tel un alcoolique après une tournée des bars, c'est sûrement lui. 

Description psychologique

 Lunatique, chaotique, colérique, râleur, boudeur et j'en passe.. On peut dire que notre jeune dresseur vit assez mal son passage à l'âge adulte.

Des amis sur qui compter? Il en n'a pas beaucoup. En fait, il n’en a presque pas. Pire, il en a que deux. Beaucoup plus pire? Ce sont tous les deux des animaux ! Le serpent qui l'accompagne même si il le considère comme son fidèle esclave - ne vous inquiétez pas, c'est réciproque - et l'écureuil qu'il a élevé lors des sautes d'humeur de sa folle de mère.  Car oui, pour notre jeune dresseur, famille est synonyme de souffrance et d'horreur. Il ne les déteste pas non, c'est eux qui le détestent. Fils cadet, il est un peu le souffre-douleur du reste de la famille passant de la mère hystérique passant ses nerfs sur lui, du grand-frère le comparant à un punching ball humain et de la grande-soeur capable de l'envoyer à l'autre bout de la ville juste pour... une boîte de chocolat. 

Histoire


Comment expliqué la manière dont il en est arrivé là, à bosser pour le Jurassic Park ?


Bon ok, c'est pas simple dès le départ, mais vous comprennez que quand on est traiter de la sorte depuis plus de vingt ans on a forcément envie de se barrer loin du cocon familliale - si on peux appeler ça un cocon, même si ça s'approche plus d'un abatoir - du coup, sans demander mon reste, j'ai préparé soigneusement mon voyage, pris mes clics et mes clacs et un soir, sans prévenir personne, j'ai filé en douce pour m'échapper le plus loin possible du Pays en me promettant de ne jamais plus retourner dans le Kansas. Mes deux fidèles amis m'accompagnait et ça me rassurait de pouvoir compter sur eux dans ce périple.

Ma route me conduisit donc jusqu'à la frontière avec le Mexique. J'avais évidement prévu assez d'argent et contacter quelques sources que je connaissais dans la branche de l'élevage pour prétexter un voyage qui devait m'emmener directement jusqu'au Costa Rica. Un transport animalier devait être effectué à travers le pays et c'était l'occasion rêvé pour un dresseur de se sauver en un rien de temps et de disparaitre. Son objectif était simple : rejoindre InGen. En effet, cela faisait des mois qu'il attendait une opportunité de poste dans sa branche et voilà qu'un poste s'était libérer récement. C'était sa chance de prouver ce qu'il vallait, car en dépit de toutes les remontrances et les coups de massues que lui avaient infligées ses parents, il s'averais qu'Aaron était quelqu'un de très intelligent, mais qu'il était sortit premier de sa faculté en soins véterinaires. Il l'avait évidement caché à ses parents car il estimait qu'il ne leur devait rien et que sa vie, il l'avait battie lui même, sans l'aide de personne.

C'était donc avec toutes les chances de son côté qu'il partait en quête d'un avenir meilleur, d'un second souffle... Et il y arriva au bout de quelques jours, pour apprendre qu'au final, le poste venait d'être donné à quelqu'un de moins compétent que lui. Il négocia tant bien que mal un autre job, une autre proposition, mais mis à part récurer des chiottes et être le nettoyeur de carreaux, il n'y avait rien qui pouvait l'aider à réaliser son rêve. Ne pouvant faire marche arrière, il accepta donc le premier poste. - l'autre paressait beaucoup trop long et fatiguant... Surtout qu'il s'agissait des vitres de la serre géante du Jurassic Garden alors autant abandonné tout de suite... -

Bref, durant les premiers jours de travail, il manifesta sa joie immence de nettoyer la merde collée au fond de la cuvette avec un sourire bien faux cul et qui exprimait sans cesse sa manière de bénir le ciel de lui avoir donné ce poste ô combien valorisant. Heureusement pour lui, c'est avec un grand hasard qu'il tomba un jour sur un certain Mr Harding, qui s'avérait être une personne importante du parc dans la branche des soigneurs... Ce dernier, paniqué était préoccupé par une maladie d'un des pensionnaires du parc. C'était peu être une occasion en or de le suivre et de trouver un moyen de monter en grade très rapidement. Lachant immédiatement le balais brosse et les gants en caotchouc, Lucky se mit à gambader dans le parc à la poursuite du Soigneur. C'est là qu'il découvrit ses premiers dinosaures.... - Oui, je vous rappelle que tout ce qu'il voyait jusqu'à maintenant c'était des formes longues, brunes et sales, donc pas de quoi s'extasier -. Il s'agissait d'Herrerasaurus. Des carnivores du Triassique. Aaron avait toujours été fasciné par la préhistoire et les reptiles. Son compagnon le lui rappelait souvent. Il avait son Boa depuis maintenant 10 ans. Il l'avait lui même acheté avec ses économies pour faire fuir ses parents et sa soeur qui détestaient les serpents. Il l'avais donc appelé Phobie. Certes, c'était hillarant de voir tout le monde courrir devant Phobie, mais c'est ce que les gens font habituellement quand ils ont peur non ? Peut être qu'Aaron aurait du avoir peur devant ses monstres, mais il ne broncha pas. Tout ce qui comptait c'était d'essayer d'obtenir le poste de soigneurs.

Face à la perplexité du soigneur, il se rapprocha de l'enclos et observa les environs.  Visiblement, un des Herrerasaurus était malade et avait régurgité une quantitée impressionnante de vomi, contenant des bouts de carcasses, des trucs difformes et une sorte de liquide verdâtre... Un menu à 30€ ! Pas besoin d'être né d'ailleurs pour comprendre que c'était une indigestion vu la quantitée de sucs gastriques présente. Mais l'équipe de Jurassic Park devait palier à toute éventualité pour être sure de la santé de leurs pensionnaires. Aaron se permis donc d'aller trouver l'un d'entre eux et de leur manifester que le dinosaure avait très certainement ingérer des baies toxiques en voulant se purger. Comme celles qu'il y avait dans l'enclos à quelques mètres de la cloture et qu'il avait repéré dès son arrivée... Beaucoup de reptiles et mammifères faisaient ça. Même les oiseaux utilisaient des pelotes de rejection.

Rapportant cette idée à son supérieur, le soigneur expliqua que c'était le récureur de chiottes qui lui avait donné la solutions à leurs problèmes. Ce n'était pas glorieux, mais la suite l'était. Il ne fallut que quelques coups de fils, une petite formation d'une semaine et quelques mise au point sur le terrain pour accepter Mr Wess à la place qui lui convenait et qu'il avait toujours voulu. 

Saison 1


[En Cours]