FANDOM


Règne Animal
Classe Reptiles
Super ordre Dinosaure
Ordre Saurichiens
Sous-ordre Théropodes
Super famille Mégalosauroidés
Famille Spinosauridés
Sous famille Baryonychinés
Identifiant InGen DNA88D


Description Modifier

Le Baryonyx est un genre de dinosaure théropode de la famille des Spinosauridés pourvu d'un museau long et étroit et d'une large griffe au niveau du pouce. 

Ce dinosaure vivait dans ce qui est aujourd'hui l'Angleterre, l'Espagne et le Portugal de l'Hauterivien au Barrémien (Crétacé inférieur). Il est un des rares dinosaures dont on connaît précisément le régime alimentaire et il est pour l'instant l'un des seuls théropodes non-aviens dont on est sûr qu'il était au moins partiellement piscivore.

Baryonyx walkery (replica).001 - Natural History Museum of London

Reproduction du Squelette de Baryonyx, exposée au Jurassic Muséum de San Diego.


Caractéristiques physiques Modifier

Il est certain que les Spinosauridés ne devaient en aucun cas être de super-prédateurs. Une dépression subrostrale permet aussi aux dents du maxillaire antérieur de pointer vers l'avant ce qui facilite toute prise de proies lors d'un mouvement vers l'avant. En outre, les dents sont coniques, comme le sont celles des crocodiliens, et particulièrement longues. Les dents de section circulaire témoignent généralement d'une alimentation piscivore puisqu'elles permettent de poinçonner les proies plutôt que de les déchiqueter. L'absence de dentelure sur les dents prouvent aussi qu'elles ne servaient en aucun cas à découper, comme c'est le cas des dents des carnassiers qui n'ont pour autre fonction que de découper la viande. Les narines sont rétractées vers l'arrière et l'ouverture nasale devait peut-être se trouver au sommet du crâne ce qui devait peut-être permettre aux Spinosauridés de plonger une partie du museau dans l'eau tout en continuant de respirer.

Cette anatomie est présente chez tous les types du genre.

Baryonyx se rapproche beaucoup du crocodile actuel et à sa technique de chasse silencieuse. Il lui suffit de tremper le bout de sa gueule dans l'eau pour détecter les vibrations des poissons cuirassés et autres animaux marins qui vivaient à la même période.

Afin de fournir nos Baryonyx en poissons, les scientifiques du Jurassic Park ont clonés des saumons en grande quantité. Ces poissons se sont rapidement adaptés aux eaux tropicales et permettent désormais à nos dinosaures de se nourrir en auto-suffisance.

 

Baryonyx-dinosaurs-23813371-760-537

Représentation du Baryonyx, dessiné par Aaron Wess (Soigneur au Jurassic Park)

Comportement


La découverte de Baryonyx walkeri est exceptionnelle en soit puisque les paléontologues ont retrouvé dans la région stomacale de l'animal des dents et des écailles du poisson nommé Lepidotes qui furent attaquées par des acides gastriques, ainsi que des restes désarticulés du squelette d’un jeune Iguanodon. Cette découverte apporte ainsi un témoignage très précieux du dernier repas de Baryonyx qui se nourrissait ainsi (au moins partiellement) de poissons et de dinosaures herbivores.

On sait aujourd'hui que c'est un prédateur efficace aussi bien à la chasse qu'à la pêche. Les scientifiques du Jurassic Park l'ont longuement étudié en situation et se sont donc apperçu de son régime alimentaire particulier et de ses instincts de chasseur comme son cousin de Jurassic Sea Life : le Spinosaurus.

C'est un dinosaure solitaire qui aime chasser seul. Il ne se nourrira de chaire que si l'insuffisance de poissons se fait sentir. C'est avant tout un animal bâti pour la pêche. 

ReproductionModifier

Baryonyx ne semble pas être un animal aux cycles reproductifs réguliers. Il semblerait que l'auto suffisance en poissons lui ai donné une position de bien être et que grâce à cette position salvatrice, l'instinct de reproduction pour la survie de son espèce n'est pas encore apparu chez lui.

Les scientifiques et éleveurs du parc se demandent encore comment stimuler cette envie chez ce spécimen.